mardi 22 novembre 2011

Squelletic valley


Elles voudraient avoir l'air de femmes gourmandes dans un corps haut comme cinq clous. Elles font de leurs rêves de star des guirlandes qu'elles accrochent aux murs un peu partout. Elles bradent la bibliothèque du père pour trois pantalons et un bel imper. Profèrent des mots adultères et font la joie des actionnaires. 
Elles dévorent les magazines en croquant la pomme. Se rêvent en donzelle, qu'une Porsche blanche viendrait chercher, entre leurs draps qui ne couvrent que leurs hanches. 
Elles ignorent Platon et idolâtrent Zadig et Voltaire, le magasin de fringues. Elles pensent comme une girouette qu'aurait jamais connue sa boussole. 
Elles pensent qu'un ventre plat va avec des talons hauts, des jupes plissées avec un chignon serré. Elles pensent que l'Andalousie est un beau clip et l'Espagne top hype. Elles pensent qu'un jour peut-être on mourra jamais. Elles fileraient tous leurs bonbecs pour ne pas vieillir. 
Elles se préparent au futur, 
masquées d'anti-âge et d'enfantillages 
en prévision du miracle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire