mercredi 9 mai 2012

Des hic et des ex

Oh ! Vous étiez sur le boulevard d'un si chic
en comédien de troisième classe vêtu de latex.
Mon coeur a tremblé, vous tendait son cache-sexe.
Mourir un peu pour vous eût été volcanique.

Dans le reflet se mouvait votre admirable parastique.
J'ai osé les cliques, les claques, perplexe,
frappé des mains, pleuré un peu, reflex.
Et vous dansiez les pieds liés sur un air de pataphysique.

Votre corps près du mien extatique m'a frôlé.
Vos mains souples et frayées au chemin drolatique
ont eu cet air charmant du dernier Deus Ex.

Puis, vous vous êtes effondré, en plein patatex,
ça coulait de partout, effondrement du complexe.
Mourir un peu pour vous eût été moins dramatique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire